Top 10 des idées reçues sur le tri et le recyclage en France

89% déclarent trier leurs emballages et papiers

MAIS 

 

Seuls 51% tient partout et tout le temps.

Bonne nouvelle, cette part progresse tous les ans ! 

 

Attention aux comparaisons hâtives !

Les modes de calcul varient d’un pays à l’autre.

La France est dans la moyenne européenne et présente un bilan global positif, en progrès :

70% des emballages sont recyclés soit près de 30 points de plus qu’il y a 20 ans.

Seuls 40 % des 15-24 ans trient systématiquement alors qu’ils sont 60 % chez les plus de 65 ans.

Les urbains trient jusqu’à 2 fois moins leurs emballages que les ruraux. 

La situation s’améliore, notamment dans l’agglomération parisienne. 

Sur les 3 millions de tonnes d’emballages ménagers recyclées chaque année : 

  • 99% sont recyclées en France et en Europe 
  • 1% ailleurs dans le monde 

               

Les emballages et les papiers ont de la valeur ! 

Après la collecte, les collectivités revendent la matière à des recycleurs qui en font de nouvelles ressources. 

Elles n’ont donc aucun intérêt à mélanger les ordures ménagères et les emballages et papiers. 

                           

Le recyclage donne une seconde vie aux emballages et aux papiers, et préserve nos ressources. 

Grâce au recyclage, 1.6 million de tonnes de CO2 sont évitées chaque année ! 

L’emballage est utile : 

Il protège, garantit la sécurité alimentaire, facilite le transport et c’est un support indispensable d’informations. Il faut aller vers un « juste » emballage, réduit à sa stricte fonctionnalité. 

 

Les emballages doivent être déposés en vrac dans les bacs pour que les matériaux soient bien séparés dans les centres de tri. 

 

 

Il est inutile de laver les emballages avant de les déposer dans le bac de tri, il suffit de bien les vider ! 

 

En cas de doute, l’appli Guide du tri vous aide à faire le bon geste 

Source : Citeo – citeo.com