Les habitudes alimentaires des Français Par Séneis Corvin, ingénieure spécialisée en nutrition

En France, nous aimons nous mettre à table ; et nous pouvons en être fiers !  La preuve : depuis 2010, l’UNESCO* a classé le « repas gastronomique des Français » comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Ce n’est pas rien !

 

Qu’est-ce qu’un repas « à la Française ? »

En dehors du contenu de notre assiette, le repas « à la Française » est avant tout reconnu comme un moment de convivialité, de plaisir et de partage.

En France, plus qu’ailleurs :

  • Nous mangeons à heure fixe 

A 12h30 chaque jour, 54% des Français sont à table. (1)

En comparaison, au Royaume-Uni par exemple, le déjeuner est pris à 13h10 en moyenne et ne rassemble que 17% de la population.

  • Nous mangeons en famille !

En France, au moins 1 repas par jour est pris en famille. (1) 

  • Nous passons du temps à table

Chaque jour, nous consacrons en moyenne 2h11 à table. (2) (ne prend pas en compte la durée consacrée à la préparation des repas)

En comparaison, par exemple les Italiens y consacrent 2h05 et les Américains, 01h01.

  • Nous prenons des repas « structurés »

Nous respectons un ordre bien précis lors de nos repas à la maison ou au restaurant : entrée, plat puis dessert.

En Chine par exemple, tous les plats sont servis en même temps.

Mais les jeunes générations ont tendance à s’éloigner de ces habitudes notamment à cause de l’omniprésence des écrans.

On estime que 66% des jeunes (18-34 ans) regardent un écran en dînant. (3)

 

Évolutions de nos habitudes alimentaires pendant le confinement

Nos habitudes alimentaires ont été chamboulées durant l’année 2020, marquée par la crise sanitaire de la Covid-19 et des confinements.

 

Qu’est ce qui a changé ?

Le confinement a modifié l’alimentation et le niveau d’activité physique de 57,2% de la population (4) .

Si certains ont augmenté le grignotage pour compenser le stress de la situation (5), nous avons aussi profiter de notre temps libre à la maison, pour cuisiner davantage : 37% des Français ont déclaré « avoir profité de ce temps accordé pour cuisiner davantage de plats-maison » (5)

Nous avons aussi témoigné un intérêt grandissant pour l’activité physique à pratiquer à domicile.

 

Enfin, on a observé une augmentation de la consommation de produits bio : d’après une étude (6) réalisée au mois de mai 2020, le bio aurait conquis 70 % des Français et 8 % sont de nouveaux acheteurs.

 

Mais alors comment faire pour garder ces bonnes habitudes ?

Quelques conseils pour conserver nos bonnes habitudes en termes d’alimentation

Nous l’avons vu, en France, nous sommes reconnus comme les grands champions du « bien manger » et de la convivialité.

Et tout ceci pourrait être aussi bénéfique pour notre santé :

  • Prendre le temps de s’asseoir et de manger calmement
  • Partager son repas en famille 
  • Préparer ses repas (lorsque c’est possible)

La science montre que tous ces comportements sont de très bons moyens pour réguler simplement son appétit, ses portions et protéger sa santé sur le long terme !

Alors n’hésitez pas à transmettre ces bonnes habitudes à vos enfants en les invitant à cuisiner avec vous de temps en temps et à partager des repas en famille sans distractions extérieures.

 

Source 
*Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture)
(1)Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
(2) OCDE, 2018
(3) Enquête Ifop pour Just Eat réalisée en ligne du 7 au 9 novembre auprès d’un échantillon de 1000 individus représentatifs de la population française, âgés de 18 ans et plus
(4) Etude de l’Equipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren)
(5) Enquête Santé Publique France – BVA
(6) Etude Spirit Insight menée du 20 au 25 mai 2020 (1000 personnes)